Pourquoi dire et écrire Wallonoskova en Wallonie ?

Publié le par P. Gillon

Pourquoi dire et écrire Wallonoskova ?

Le sud de Belgique (la Wallonie) sous domination socialiste depuis des décennies connaît un grand retard de développement économique et des taux de chômage records (souvent + de 30% dans les grandes villes).
Cette région soutenue par les milliards d'euros des Fonds européens de développement (période 2000-2013) ne parvient pas à atteindre la moyenne européenne alors que l'Irlande (région du monde comparable à la Wallonie), en une dizaine d'années d'efforts et de changements économiques, est devenue le 2ème pays le plus riche d'Europe...

Pourquoi la Wallonie est-elle devenue la région pauvre de Belgique ?.


La Wallonie c'est aussi : le royaume du système des amis des amis à tous les étages, des copinages, des baronnies locales, du clientélisme, des scandales politiques, des clans, des démissions, inculpations et incarcérations de mandataires publics, socialistes le plus souvent, et de leurs amis.
Comment alors ne pas penser aux autres (anciens) systèmes socialistes plus à l'Est de l'Europe ?. Et dire, Wallonie ?... Wallonoskova !.


Une responsabilité collective ?. Un mode de vie en Wallonie ?,...

Si le parti socialiste (PS) "mène le jeu" en Wallonie et en retire le plus, c'est aussi un jeu très confortable et rémunérateur pour les autres formations politiques qui raisonnent en alliances politiques (les conserver ou les obtenirs, ne pas devenir infréquentable...) et profitent aussi du système particratique mis en place pour placer leurs amis.
Tout le monde, dans ce milieu, y trouve son compte et sa grande ou petite partie de pouvoir, un jour ou l'autre.

Une population docile et manipulable par manque de connaissance, de volonté (lorsqu'on a compris le système...) ou de lucidité ne peut que constater et aller, parfois pour les plus motivés, marcher dans les rues pour quémander en allant faire le tour des sièges des partis politiques. Le tout entre les scandales politiques, les inculpations, les incarcérations pour faux et usage de faux, escroquerie, abus de biens sociaux, entre autres, des amis des amis du parti socialiste (PS) ou de leurs supérieurs.

"Nous n'avons, nous population, aucun pouvoir en Belgique (et en Wallonie) que d'attendre les élections mais les partis politiques décident déjà avant qui sera choisi avec qui après pour former une majorité. Quel parti sera au pouvoir avec quel autre. Et après les élections, c'est la suite logique d'avant... ils décident encore (hors du contrôle du peuple) qui sera avec qui au pouvoir lors de marchandages dans des réunions dites discrètes ou secrètes. Nous devons bien faire le tour des partis politiques pour nous plaindre !?."

Puisqu'on ne vous consulte pas (même le simple référendum n'existe pas en Belgique), pourquoi tenir compte de votre avis ?.
Les élections ?. Ceux qui cherchent le grand changement seront déçus. Il faut attendre qu'on décide à votre place, lorsqu'on le décidera et comme on le décidera.

Il reste possible de changer ce système mais il faut le vouloir vraiment. Placer le drapeau national à sa fenêtre ne suffit pas pour obtenir la démocratie.

Il y a donc beaucoup d'hypocrisie dans la société Belge qui se présente comme un modèle de démocratie. Ce qu'elle n'est pas.

La domination socialiste (d'un système socialiste) au sud du pays n'est pas favorable pour apporter et favoriser la transparence, l'initiative individuelle et la liberté. Sauf, si on considère que la garantie du chômage à vie et le système des amis des amis à tous les étages c'est la liberté et la démocratie.

S'exprimer librement en Wallonie ?.

C'est permis et conseillé, si vous ne risquez pas de perdre (ou de ne pas obtenir) votre emploi à la Ville, à la Province, à la Commune, à la Région Wallonne de Belgique, votre logement social, votre future nomination,... Démocratie ?.

A ceux qui ont peur du Parti (souvent le parti socialiste).
N'ayez pas peur !. Quelqu'un a dit, il y a quelques années en Pologne: "N'ayez pas peur". Et la Liberté est arrivée. Elle devrait bien arriver aussi en Wallonie, sud de Belgique.

Le référendum n'existe pas encore en Belgique (le parti socialiste Belge et le parti CDH - Centre Démocrate Humaniste - n'y étant pas favorables et ayant votés contre à la Chambre des représentants), il existe maintenant en Pologne.


En particratie, se sont finalement les amis des amis à tous les étages, les fils et les filles de untel ou untel du parti untel... Tous biens placés par leur hérédité dans le parti, sur les listes électorales et ailleurs. Y compris chez ceux qui se disent "progressistes"... Qui veulent tout diriger.

S'exprimer sans lamentations à aller faire dans les permanences sociales de ceux qui vivent très confortablement sur la misère des autres,... Malheureusement peut-être, pas encore le bon piston pour entrer à la Ville, à la Commune, à la Province, dans une Intercommunale, à la Région Wallonne de Belgique..., quelque part en Wallonie pour les amis des amis.

Il suffit de regarder les journaux télévisés, la chaîne belge francophone http://www.rtbf.be (en soirée à 19h30) et de lire les journaux écrits en Belgique pour constater cette réalité...

Exemple : "Vous soutenez la bourgmestre socialiste ?". "Ecoutez, je ne peut rien dire contre, mon fils travaille à la Ville". Journal télévisé RTL du 22 janvier 2008.
Difficile de ne pas comprendre.
On ne va pas (re)découvrir tous les jours le système des amis des amis à tous les étages pratiqué depuis des décennies en Wallonie.
Les agents de la commune, de la ville, de la province distribuent avant, pendant, après leurs heures de service la propagande du Parti... ?. Ca vous étonne ?.

Découvrir plus encore le système des amis des amis à tous les étages ?.

Lien : http://www.rtlinfo.be/news/article/85695/--Enqu%C3%AAte+admnistrative+%C3%A0+Huy

Lire en PDF : http://www.wallonoskova.com/documents/systemedesamisdesamis.pdf

new_1.gif Fraternité et cumulards en Wallonie (PDF).



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article